News

Une éTUDE de l’ulbabylab publiée dans la revue «developmental science»

Learning the association between a context and a target location in infancy

Julie Bertels, Estibaliz San Anton, Titia Gebuis and Arnaud Destrebecqz

Lorsqu’on présente à de jeunes enfants d’environ 10 mois une série d’images composées de formes géométriques, ceux- ci apprennent à associer ces configurations de formes à la position d’une cible (un Pikachu!) apparaissant lui aussi à l’écran. Nos résultats montrent que non seulement les enfants apprennent ces associations mais peuvent aussi sélectionner certaines des formes présentées afin de se faciliter la tâche.


Comment font-ils? Regardez le résumé video de l’étude qui en présente les résultats principaux.



Nous entamons une nouvelle etude sur l’apprentissage visuel

Nous sommes en ce moment à la recherche de bébés entre 7 et 9 mois afin de participer à une étude sur l’apprentissage de séquences d’objets, c’est-à-dire de l'ordre dans lequel des objets sont présentés.


Des études récentes ont en effet montré que, dès leur plus jeune âge, les enfants sont sensibles aux régularités entre des objets, des sons, ou des événements. Par exemple, une fois familiarisés avec des séquences de formes, des bébés de moins d’un an sont capables de distinguer entre des séquences familières et des séquences nouvelles, c’est-à-dire des séquences composées de formes qui ne leur ont jamais été présentées à la suite les unes des autres. Nous aimerions élargir ces résultats, en particulier en étudiant cet effet avec des séquences plus complexes.


Concrètement, votre bébé, assis confortablement sur vos genoux, sera d’abord habitué à trois séquences de deux formes géométriques simples et colorées (par exemple, un rond jaune suivi par un triangle rouge) apparaissant une à une sur un grand écran situé en face de lui. Ceci durera quelques minutes. Ensuite, ces séquences familières et des séquences nouvelles (par exemple, un rond jaune suivi par un carré bleu) lui seront présentées. L’idée est de voir si le bébé fait la différence entre les séquences nouvelles et les séquences familières, en analysant le temps qu’il passe à observer ces différentes séquences. Le cas échéant, on pourra dire que l’enfant a effectivement appris les séquences de formes présentées dans la phase d’habituation.


Ceci durera un maximum de 10 minutes, et se déroulera en une seule session, à l’ULBabyLab (campus du Solbosch, à Ixelles). Seriez-vous d’accord de venir nous rendre visite dans le cadre de cette étude, à une date et heure à convenir avec vous (y inclus week-ends et congés scolaires) ? Nous vous rappelons que nous sommes disposés à vous rembourser vos frais de déplacement. Aussi, votre bébé repartira avec un livre ou une peluche pour le remercier de sa participation, ainsi qu’un beau diplôme !


Nous sommes bien entendu à votre disposition pour toute information complémentaire.


Si vous avez d’autres bébés du même âge dans votre entourage, n’hésitez pas à en parler à leurs parents. Nous vous rappelons l’adresse de notre site : http://babylab.ulb.ac.be. Vous nous trouverez également sur Facebook (page ULBabyLab).


NOUVELLE ETUDE SUR LA PERCEPTION DES ANIMAUX, EN COLLABORATION AVEC LE BABYLAB DE L’UNIVERSITE CATHOLIQUE DE LOUVAIN


Nous sommes en ce moment à la recherche de bébés entre 6 et 10 mois pour participer à une étude sur la perception des animaux chez les tout-petits. Cette étude est réalisée en collaboration avec le Face Babylab, le babylab de l’Université Catholique de Louvain. Elle se déroule sur plusieurs mois, n’hésitez donc pas à inscrire votre enfant de moins de 6 mois pour que nous vous contactions lorsqu’il sera en âge de participer !


Nous savons que les bébés si jeunes sont déjà plus intéressés par des images d’animaux que par des images d’objets. Nous cherchons à déterminer si les bébés discriminent à cet âge entre différentes catégories d’animaux, sur base de leurs différences perceptives par exemple.


Cette étude se déroule dans les locaux du babylab de Louvain-la-Neuve. La séance dure environ 30 minutes. Nous utilisons une technique nous permettant d’enregistrer l’activité cérébrale des bébés, à l’aide d’un petit bonnet muni de 32 capteurs que nous posons sur la tête de l’enfant. Ca ne fait pas mal du tout et c’est totalement non-invasif. Le bébé est assis confortablement dans un siège auto, son papa ou sa maman à côté de lui. Il est installé devant un écran sur lequel vont être présentées très rapidement des images d’animaux divers (vaches, chevaux, girafes, grenouilles, serpents, chiens, chats, lapins,…), par séquences de 20 secondes. Entre chaque séquence, il y a une petite pause. Ces séquences seront présentées à votre enfant jusqu’à ce qu’il en ait assez, ce qui est assez variable d’un bébé à l’autre. De manière générale, les bébés sont très intéressés !


Comme pour nos autres études, nous remboursons les frais de transport et le parking. Votre enfant repartira également avec une peluche ou un livre, ainsi qu’un beau diplôme pour le remercier de sa participation.


Vous pouvez inscrire immédiatement votre enfant sous l’onglet « Inscriptions », et nous vous recontacterons pour vous proposer un rendez-vous. Bon à savoir : nous sommes disponibles les samedis !


N’hésitez pas à nous contacter par mail (babylab@ulb.ac.be) ou par téléphone (02/6502633) si vous souhaitez plus d’informations.


A bientôt !





La recherche sur les nourrissons évoquée dans «le soir»

(Pour lire l’article: Cerveaux bébés - Le Soir - 190213.pdf)